Skip to main content

Avec ses prix toujours ultra-compétitifs et une offre qui ne cesse de se diversifier bien au-delà du seul balnéaire, la Tunisie demeure une destination irremplaçable. C’est l’acte de foi de Wahida Jaiet, la directrice pour la France de l’Office national du tourisme tunisien. Entretien.
Tunisie Jaiet

Venue du monde de l’enseignement et de la formation, Wahida Jaiet a rejoint l’industrie touristique voici tout juste vingt ans. Pour l’Office national du tourisme tunisien, elle a été en poste à Madrid, à Prague et à Londres avant d’être nommée à la direction générale de l’ONTT à Tunis. Enfin, en août 2015, elle a accepté le challenge de relever le marché français : c’est le premier marché européen du tourisme tunisien, mais aussi le plus fragilisé.

Repositionner la Tunisie dans le cœur des touristes français, c’est un véritable défi ?

C’est un challenge mais il y a entre la France et la Tunisie des liens très forts, indissolubles. Et la Tunisie reste une destination privilégiée et même une destination irremplaçable, à commencer par ses tarifs, par le rapport Qualité-Prix que ne peuvent concurrencer ni l’Espagne et le Portugal, ni la Grèce et la Croatie.

Tunisie golf Monastir

Le balnéaire est-il toujours le cœur du tourisme en Tunisie ?

Le balnéaire est notre première activité, de très loin ; c’est notre fond de commerce avec
nos 1 300 kilomètres de littoral et des températures très agréables dès le printemps. Mais il y a aussi de multiples marchés de niche car l’offre touristique ne cesse de s’élargir. On peut aujourd’hui découvrir ou redécouvrir la Tunisie de diverses façons et dans toute la diversité de ses régions, de ses cultures, de ses paysages : thalasso, sport, festivals, golf, tourisme vert, tourisme solidaire… Plus classiquement, vous pouvez aussi bien passer un séjour reposant et reconstituant à Djerba que choisir des vacances familiales plus actives à Monastir ou encore faire un city break à Tunis en privilégiant la culture et l’artisanat, en vous laissant surprendre par l’accord entre la tradition et les lieux les plus branchés, en vous logeant dans un palais de la médina ou dans un boutique-hôtel, en profitant des sites tout proches de Carthage et Sidi Bou Saïd…

Tunisie Sidi Bou Said

Reste la question de la sécurité ?

Ce n’est malheureusement pas un problème spécifiquement tunisien… Ce que je peux vous dire, c’est que la Tunisie concentre toute son attention sur la sécurité, et ce sur l’ensemble du territoire et dans tous les domaines : transport, hébergement, loisirs, lieux

publics, sites touristiques… Que ce soit d’ailleurs pour nos visiteurs ou pour nos concitoyens. La Tunisie a 3 000 ans d’histoire. À l’heure actuelle, certes, tout n’est pas rose, tout n’est pas facile, mais nous avançons avec détermination. On a voté la constitution, on a des élections parfaitement démocratiques, on a obtenu le prix Nobel de la Paix. Vous savez, le Tunisien est d’abord un bon vivant, c’est dans son ADN et on ne le changera pas. Le Tunisien est également curieux et ouvert. Son hospitalité est légendaire.

www.bonjour-tunisie.com

Toulouse – Tunis : 1 vol quotidien avec Tunis Air ; 2 vols par semaine (mardi et vendredi) avec Air Méditerranée (du 28 juin au 9 septembre). Information à vérifier, compte-tenu de l’actualité liée à la compagnie. Air Méditerrannée a été placée en liquidation judiciaire.

Toulouse – Djerba : jusqu’à 2 vols par semaine (mercredi et dimanche) avec Nouvelair (du 3 avril au 23 octobre). Vols charters chaque dimanche (Fram, FTI Voyages, Karavel.com, Marmara, Nouvelles Frontières, Plein Vent, TUI France, Voyamar).

Toulouse – Monastir : vols charters chaque samedi (du 16 avril au 29 octobre avec Liesse Voyages et Thalasso n°1).

Photos Wahida Jaiet, golf de Monastir et Sidi Bou Saïd © ONTT

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Buffer
Print