Contact
Vos envies de voyage au départ des aéroports du Grand Sud

Eco-contribution sur les billets d’avion : un mauvais coup franco-français

TLS Caribou Air Austral

« Un mauvais coup porté à la connectivité des régions françaises » : telle est la première réaction de l’Union des aéroports français (UAF) à l’issue du conseil de défense écologique qui s’est tenu le 9 juillet. Les pouvoirs publics ont annoncé la mise en œuvre d’une « éco-contribution » sur les billets d’avion pour tous les passagers au départ des aéroports français, tant sur les vols domestiques qu’internationaux. Selon Thomas Juin, président de l’UAF (portrait ci-dessous), cette nouvelle fiscalité nuira à la connectivité aérienne de la France et affectera tout particulièrement les aéroports régionaux dans un contexte déjà fortement gradé : faute de profitabilité, les compagnies aériennes ne pourront que se détourner des destinations françaises, au détriment du développement économique et touristique de nombreuses régions.

UAF Thomas Juin

Et Thomas Juin de poursuivre : « rien dans les conclusions des assises et dans la stratégie nationale du transport aérien à l’horizon 2025 ne laissait présager une telle mesure. Cette nouvelle taxe est un non-sens économique et environnemental. La mesure a pour seul but de remplir les caisses de l’AFITF (Agence de financement des infrastructures de transport de France). Elle n’aidera en rien à la transition écologique du secteur. L’amélioration des performances environnementales du transport aérien doit être recherché avant tout dans le transport aérien lui-même et non dans une fiscalité punitive ».

La Fnam dénonce le choix d’une économie punitive

Autre réaction, celle de la Fédération nationale de l’aviation marchande, que préside Alain Battisti (portrait ci-dessous). La Fnam estime que « le gouvernement fait le choix d’une écologie punitive qui tend à réserver le transport aérien aux plus riches. Il lui faudra en assumer les conséquences en termes économiques et d’emplois ». Et la Fnam de poser clairement cette question : « le gouvernement veut-il la mort du transport aérien avec toujours plus de taxes ? »

Chalair Battisti

Pour la Fnam, « cette mesure inattendue souligne l’incohérence de la politique gouvernementale qui veut pourtant développer l’activité touristique et l’attractivité économique de notre pays. Malgré les difficultés du secteur, le gouvernement instaure une nouvelle taxe de 180 millions d’euros qui sera payée essentiellement par les compagnies aériennes françaises. Ces dernières subiront cette nouvelle charge pour tous les vols au départ de leurs bases contrairement à leurs concurrents. L’utilisation des fonds ainsi collectés reste opaque et rien ne prouve que le bilan économique global sera plus favorable à notre environnement ».

Air France déplore une décision incompréhensible

Parmi les compagnies aériennes les plus concernées, il y a bien sûr Air France qui « déplore fortement » l’annonce du projet d’éco-contribution sur les billets d’avion. « Cette nouvelle taxe pénaliserait fortement la compétitivité d’Air France, alors que la compagnie a besoin de renforcer ses capacités d’investissement pour accélérer la réduction de son empreinte environnementale, notamment dans le cadre du renouvellement de sa flotte ».

Air France A320

Air France rappelle que la France compte parmi les pays taxant le plus le transport aérien en Europe et ajoute : « la décision du gouvernement est d’autant plus incompréhensible que cette nouvelle taxe sur le transport aérien devrait financer des modes de transport concurrents, dont le transport routier, et non la transition énergétique dans le domaine aérien. Une telle transition aurait pu être favorisée par le soutien à la mise en place de filières biocarburants durables ou d’innovations de rupture ».

Photo avion au contact © ATB

Portrait Thomas Juin © UAF

Portrait Alain Battisti © Chalair

Photo Air France © DR

Vous aimerez aussi

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour filtrer les commentaires indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

9 Partages
Tweetez
Partagez9
Partagez
Buffer
Email
Contactez nous

Vous avez une question ? Contactez-nous au moyen de ce formulaire ou écrivez-nous à l´adresse : contact@flyandgo.fr

Votre adresse e-mail ne sera pas conservée et servira uniquement à vous répondre. Pour plus d´informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité

En cochant cette case, j´accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande de contact.
Merci pour votre message. Nous vous recontacterons dès que possible.

L´équipe FlyAndGo

Abonnez vous à notre Newsletter

Envies de voyage ? Avec FlyAndGo, envolez-vous depuis les aéroports du Grand Sud, de Bordeaux à Nice en passant par Toulouse, Montpellier et Marseille, et profitez de nos informations, conseils, suggestions et bons plans.

Abonnez-vous à la Newsletter de FlyAndGo. C´est gratuit et votre adresse e‑mail ne sera pas communiquée à des tiers.

  • Suggestions de voyages
  • Nouveautés des compagnies aériennes
  • Conseils d´experts du tourisme
  • Coups de cœur de personnalités
  • Bonnes adresses
En cochant cette case, j´accepte de recevoir la Newsletter de FlyAndGo par voie électronique.

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription figurant sur chacune de nos Newsletters ou en nous contactant à l´adresse : contact@flyandgo.fr

Pour plus d´informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité

All rights reserved © FlyAndGo 2015 - 2019

Merci de vous être inscrit à la Newsletter de FlyAndGo.

Pour le respect de la vie privée de nos lecteurs, l´inscription se fait en deux étapes.

Vous allez recevoir dans quelques instants un message à l´adresse que vous nous avez indiqué.

Pour valider votre abonnement à notre Newsletter, cliquez sur le lien contenu dans ce message, afin de confirmer votre adresse électronique.

Si vous ne recevez pas ce message, merci de vérifier le contenu du dossier "Courrier indésirable" ou "SPAM" de votre logiciel de courrier électronique.

Cordialement

L´équipe FlyAndGo