Skip to main content

NCE avion au contact

Avec une chute de trafic sans précédent (- 50,9 % pour les vols domestiques, – 77,7 % pour les vols internationaux), l’aéroport de Nice Côte d’Azur a vu son chiffre d’affaires 2020 plonger à 132 millions d’euros (- 55 %) et ses pertes financières s’élever à 33 millions d’euros. Mais l’aéroport peut se prévaloir d’avoir assuré ses missions de service public et d’avoir accru la sécurité des passagers et des opérateurs de la plateforme. « Malgré la tempête, et grâce à l’engagement collectif de nos collaborateurs, nous avons pu maintenir nos investissements en matière de maintenance de nos infrastructures, de sécurité et de stratégie Environnement » souligne Franck Goldnadel, le président du directoire d’Aéroports de la Côte d’Azur. Le groupe a su également s’adapter à la crise sanitaire en engageant des investissements non prévus qui lui ont permis de recevoir l’ACI Health Accreditation.

Franck Goldnadel ne cache pas que la crise de 2020 va perdurer cette année, mais « notre responsabilité de gestionnaire aéroportuaire, au service de son territoire, est de faire en sorte que nos engagements en matière de sécurité et de respect de l’environnement ne soient pas remis en cause, à aucun prix. Nous nous considérons comme le laboratoire de l’aéroport de demain ».

www.nice.aeroport.fr

Photo © DR

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour filtrer les commentaires indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

7 Partages
Tweetez
Partagez7
Partagez
Buffer
Print