Skip to main content

seattle-huitres

Dans l’État de Washington, au nord-ouest des États-Unis, Seattle n’est pas seulement la ville de Boeing et de Microsoft, Google et Amazon : elle est régulièrement mise en avant pour sa gastronomie. L’Office de tourisme de Seattle vient d’ailleurs de lister les 10 saveurs qui caractérisent la région.

Commençons par les produits de la mer : les huîtres et le saumon. Plus de 60 variétés d’huîtres sont récoltées autour du Puget Sound, le bras de mer qui encercle Seattle. Le bar à huîtres offrant le plus grand choix est sans doute The Walrus and the Carpenter. Il faut savoir qu’ici on n’hésite pas à déguster les huîtres de multiples façons, y compris grillées ou cuites à la vapeur. Le saumon est également un incontournable. C’est même l’une des bases de l’alimentation locale depuis l’époque des indiens. Sur le front de mer, le restaurant Ivar’s Acres of Clams propose une Salmon Chowder : saumon fumé, soupe de maïs, poivron rouge et pommes de terre Yukon Gold.

seattle-saumon

Pour le fast-foot, les habitants de Seattle n’ont pas laissé à Chicago et New York l’apanage du hot dog, ils l’ont simplement amélioré à leur façon, en y ajoutant du cream chesse. À découvrir par exemple chez Joe’s Grilled Gourmet Dogs (de préférence un soir de match pour profiter de l’ambiance !). Plus exotique, le pho symbolise l’influence asiatique sur la ville : Seattle est l’une des quatre grands villes américaines où les Vietnamiens représentent plus de 2 % de la population. Parmi les adresses les plus réputées, Local Pho décline le plat en 9 variétés accompagnées, par exemple, de basilic frais, pousses de haricots, citron vert et jalapenos.

La lavande est une saveur inattendue mais bien présente : la plante est cultivée dans la Péninsule olympique et sur les îles San Juan. On la retrouve dans des glaces mais aussi, au Palace Kitchen, dans une fondue : une fondue fromage de chèvre et lavande ! Plus classique : le chocolat à la lavande de Theo Chocolate, à Fremont, autour d’une production de chocolat biologique et équitable.

seattle-pho

Terminons ce tour d’horizon par les boissons, en découvrant tout d’abord que l’État de Washington est le second plus gros producteur de vin des États-Unis. Les vignobles se visitent par exemple au départ de Woodinville (à 30 minutes au nord de Seattle) : de nombreux domaines viticoles sont installés dans cette région, dont l’un des plus grand de l’État : le Chateau Saint Michelle. La bière est également très présente à Seattle, depuis 1878 et la création de Rainier Beer. Parmi les bières locales les plus réputées, on trouve l’Apricot Hefeweizen de Pyramid Breweries, la Solstice Summer de Fremont Brewing et la Manny’s Pale Ale de Georgetown Brewing. Les distilleries de whisky quant à elles, se développent beaucoup à Seattle depuis quelques années, avec de nombreuses liqueurs et des whiskeys. On peut visiter l’une des plus grandes de la région : la Westland Distillery. Enfin le café est omniprésent : Seattle est la ville qui compte le plus de cafés par habitant en Amérique du Nord. C’est à Seattle que Starbucks a été créé, mais les habitants préfèrent clairement leurs petites adresses comme Milstead & Co, dans le quartier de Fremont, régulièrement classé dans le Top 10 des meilleures coffeehouses des États-Unis.

seattle-whiskey

www.visitseattle.fr

Photos © DR

Votre vol pour Seattle :

Delta Air Lines opère un vol quotidien non-stop Paris – Seattle. Plusieurs compagnies desservent la destination avec escale au départ des aéroports du Grand Sud. Citons Air France, British Airways, Lufthansa et KLM. Sachez aussi que certains voyagistes proposent des circuits individuels ou des séjours à la carte à Seattle et dans l’état de Washington.

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Buffer
Print