Skip to main content

Omis Croatie ou la riviere Cetina se jette dans la mer

Cap sur la Croatie et la Dalmatie centrale à la découverte de Split et de quelques joyaux aux alentours.

L’influence vénitienne s’exprime dans les veilles pierres de la ville et dans le dédale de ruelles qui descendent vers le port.

Split depuis la mer

Bien que logée dans l’immense palais de l’Empereur Dioclétien, dont les origines remontent au 17ème siècle, Split affiche sa modernité, son ouverture sur l’adriatique et sur le monde.

Splitois et touristes aiment se donner rendez-vous sur la Riva, aux terrasses des cafés, face à la mer.

La ville est riche de monuments et de symboles. La cathédrale de Saint Domnius avec son clocher du 13ème domine Split, elle est aussi connue pour ses portes en bois, vieilles de 800 ans.

Dans le centre du palais, le péristyle, cour à ciel ouvert, est un vrai trésor culturel. Chaque été, il est transformé en scène d’opéra.

Impossible de quitter Split sans avoir visité les sous-sols du palais Dioclétien, c’est au dessus que l’Empereur avait installé sa famille et ses gardes, mélange d’un camp romain et d’une riche demeure vénitienne.

Split promenade en bord de mer

Tourisme rural, la Croatie avance…

Les amoureux de grands espaces y trouveront leur compte, entre vélo, randonnées, équitation… La Dalmatie centrale est idéale pour se ressourcer… au calme. Le pays fait de gros efforts pour développer ce tourisme intérieur. Pour preuve l’ouverture du musée de l’Alka à Sinj (45 minutes de Split). Un lieu très contemporain, qui fait la fierté des villageois. Vous comprendrez mieux pourquoi les croates sont très attachés à ces traditions équestres.

Vous aimerez la ville de Vrgorac, ne manquez pas le fort médiéval et le belvédère de Gradina. La ville est très célèbre pour ses vins, ses fruits, les fraises seraient les meilleures de toute la Dalmatie !

Non loin de là, le village de Kokorici entièrement restauré est intéressant pour son point de vue sur la vallée. Si vous souhaitez prolonger le séjour, il ne sera pas facile de trouver un hôtel, repliez-vous sur les gîtes et chambres d’hôtes.

Croatie hospitalite a la croate table d’hotes vrgorac

En passant par Omis

C’est là que la rivière Cetina finit son parcours, dans un canyon magnifique ! A nous le kayak, le canoë, l’escalade ou encore la tyrolienne, que diriez-vous de vous jeter de la montagne accroché à un fil ?

Le centre historique de la ville est construit dans la roche. Le Fort Mirabela, à 250 mètres au-dessus de la ville est tout à fait accessible, il offre une vue magnifique sur la rivière et les îles de Brac, Hvar et Solta.

Omis Croatie ou la riviere Cetina se jette dans la mer

La sélection FlyAndGo :

J’y vais quand ?

Toulouse – Split : chaque dimanche à partir du 17 avril puis chaque jeudi et chaque dimanche à partir du 24 juin avec Volotea.

www.volotea.com

Toulouse – Dubrovnik : deux vols par semaine (mardi et vendredi) avec easyJet, à partir du 1er juillet 2016.

www.easyjet.com

Je dors où ?

Split : Cornaro hôtel, très bien situé à 2 minutes de la vieille ville et à 10 minutes de la plage. A partir de 120 € la nuit.

Vrgorac : Apartment Borovac, vue paroramique et restauration de qualité. 80 € la nuit pour 4 personnes.

Omis : Villa Dvor, hôtel familial, construit dans la roche, cuisine de qualité, à partir de 75 € la nuit.

Photo © FlyAndGo

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Buffer
Print