Skip to main content

Idée week-end : Rochefort, tout un monde au bord de l’océan

Rochefort port de plaisance

Célèbre pour ses plages, ses îles, son Fort Boyard et sa station thermale, « Rochefort Océan » est une destination balnéaire privilégiée. Mais la cité développée par Louis XIV, Colbert et Vauban mérite aussi un city-break d’arrière-saison. Son riche patrimoine offre autant de lieux incontournables (arsenal, pont transbordeur, maison de Pierre Loti…) que de sites plus secrets (musée de l’aéronautique navale, musée des commerces d’autrefois, conservatoire du bégonia…). Les gastronomes y apprécieront le mariage de la terre et de la mer, de l’eau douce et de l’eau salée. Et s’il vous faut un prétexte supplémentaire pour vous rendre à Rochefort cet automne ou cet hiver, n’oubliez pas que c’est le port d’attache de L’Hermione et que la « frégate de la liberté » y est à quai jusqu’en février.

L’Hermione

Rochefort Hermione

Aujourd’hui encore, Rochefort témoigne de la puissance maritime du royaume de France, de la volonté du Roi Soleil d’y construire « le plus grand et le plus bel arsenal du royaume ». Quant à L’Hermione, elle illustre la grande époque de la construction navale rochefortaise : un navire de guerre long de 65 mètres avec 26 canons, 3 mats et 1 500 m² de voilure. Mais la « frégate de la liberté » nous rappelle aussi l’histoire du marquis de La Fayette quand, en 1780, il embarque le message de soutien de la France aux insurgés américains qui se battent pour leur indépendance. Entièrement reconstruite à Rochefort, la réplique de L’Hermione est un hommage à tous les hommes qui « se lèvent et secouent l’indifférence ou la résignation pour que vive la liberté ». L’Hermione prépare actuellement son prochain voyage en Méditerranée et plusieurs formules de visite sont proposées à bord et autour de L’Hermione, de la plus instructive (avec expositions, ateliers et animations) à la plus hardie avec l’Accro-mâts (si vous n’êtes vraiment pas sujet au vertige).

Les immanquables

Rochefort Corderie royale

L’Hermione a jeté l’ancre au cœur de l’arsenal maritime de Rochefort où il faut évidemment visiter la Corderie royale : c’est le plus long bâtiment industriel de l’Europe du XVIIème siècle (374 mètres le long de la Charente). Ce « Versailles de la mer » abrite notamment, dans son pavillon sud, le Centre international de la mer où un spectacle muséographique raconte l’histoire de ce monument historique. Pour compléter la visite de l’arsenal, faites escale au Musée national de la marine avec ses modèles et maquettes qui retracent la construction des bateaux et les innovations de l’arsenal. On peut y voir aussi une réplique du radeau de la Méduse, inspiré de la célèbre scène de naufrage peinte par Géricault.

Autre monument identitaire de Rochefort : le pont transbordeur au dessus de la Charente. Quelle épopée ! Conçu en 1897, il fut achevé en 1900, renforcé en 1933, restauré en 1960, fermé en 1967, classé monument historique en 1976, remis en service en 1994 (uniquement pour les piétons) et de nouveau en cours de restauration (depuis 2016 et jusqu’à février 2019). C’est le seul pont transbordeur qui existe encore en France. il n’y en a que 7 autres dans le monde.

Dans un tout autre style, la maison de Pierre Loti est elle aussi en cours de restauration. Elle se visite donc virtuellement et en 3D au Musée Hèbre de Saint-Clément : on peut parcourir les pièces les plus remarquables de la maison de l’écrivain-voyageur né à Rochefort en 1850 (de son vrai nom, Julien Viaud) : salon rouge, salon bleu, salle Renaissance, mosquée…

Des perles méconnues

Rochefort Musee des commerces autrefois

Rochefort a aussi ses trésors cachés ou en tout cas peu connus. Qui sait qu’il y a, par exemple, un musée de l’aéronautique, et plus précisément de l’aéronautique navale ? Il n’est ouvert, il est vrai, que le mardi et le samedi. Mais il collectionne, entretient et restaure des aéronefs, équipements et moteurs de la Marine nationale et du Musée de l’air et de l’espace. Il possède aussi l’une des plus importantes collections de maquettes de France, avec nombre de modèles uniques et introuvables ailleurs.

Le Musée des commerces d’autrefois nous replonge pour sa part au cœur des années 1900 avec des boutiques et ateliers reconstitués grandeur nature : distillerie de Cognac, atelier de cycles, bistrot, épicerie, graineterie, salon de coiffure, bazar, cordonnier… À la clef, une incroyable collection de plusieurs milliers d’objets publicitaires.

Rochefort est aussi une capitale du bégonia avec un conservatoire agréé Collection nationale. Le begonia vit dans les sous-bois humides des zones tropicales. À Rochefort, il s’épanouit dans une vaste serre du centre horticole municipal. Plus de 1 500 variétés y sont représentées, tant botaniques (naturelles) qu’hybrides. Il faut dire que le Begonia est l’un des genres les plus riches et les plus diversifiés du règne végétal.

Bonne tables et belles chambres

Rochefort Restaurant Cap Nell

Quelques adresses pour vous restaurer : entre L’Hermione et la Corderie, le restaurant Les Longitudes propose une cuisine abordable et à base de produits frais (il y a aussi des en-cas et sandwichs) dans un cadre très agréable (au calme et avec vue imprenable sur les jardins, l’arsenal et la Charente). Les gastronomes apprécieront le talent du chef Patrick Bonnaud aux Quatre saisons. Quelques spécialités, pour vous mettre l’eau à la bouche: le gratin de pied de cochon au foie gras frais de canard, les raviolis de langoustines avec effilochée de poireaux et jus de crustacés, les huîtres chaudes au beurre blanc et confit d’algues, et en dessert un croustillant de pommes. Enfin, sur le quai Bellot, le Cap Nell est le bistrot du maître restaurateur Christophe Berger et de sa compagne Nelly. Le bon plan : le Menu du moment avec ses 3 plats pour 23,90 € (photo ci-dessus).

Rochefort Villa des Demoiselles

Côté nuit, on peut recommander l’hôtel Roca Fortis, un petit 3* de charme au cœur de la ville, à deux pas du théâtre de La Coupe d’or. Si vous préférez les chambres d’hôtes, optez pour la Villa des Demoiselles : une demeure de caractère, également toute proche de la place Colbert (la place des « Demoiselles » du cinéaste Jacques Demy) avec deux chambres et une suite (photo ci-dessus). À l’extérieur de la ville, signalons deux hôtels Relais du silence : Les Jardins du Lac (un 3* au bord du lac de Trizay) et le superbe Logis du Péré (4* Châteaux et Hôtels Collection avec sauna et spa).

Et pour en savoir plus

Rochefort Fouras les bains

Le site internet de l’Office de tourisme de Rochefort Océan réunit toutes les informations pour organiser votre séjour, réserver votre hébergement (ou venir en cure) et découvrir toutes les richesses de la ville – bien au-delà des quelques suggestions que nous avons sélectionnées : www.rochefort-ocean.com

Photo port de plaisance © Christine Lacaud, Hermione © OT Rochefort Océan, Corderie royale © Laurent Pétillon, Commerces d’autrefois © Pascal Robin, Cap Nell et Villa des Demoiselles © DR, Fouras-les-Bains © Marie-Françoise Boufflet

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour filtrer les commentaires indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

28 Partages
Tweetez26
Partagez2
Partagez
Buffer
Print
Contactez nous

Vous avez une question ? Contactez-nous au moyen de ce formulaire ou écrivez-nous à l’adresse : contact@flyandgo.fr

Votre adresse e-mail ne sera pas conservée et servira uniquement à vous répondre. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité

En cochant cette case, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande de contact.
Merci pour votre message. Nous vous recontacterons dès que possible.

L’équipe FlyAndGo

Abonnez vous à notre Newsletter

Envies de voyage ? Avec FlyAndGo, envolez-vous depuis les aéroports du Grand Sud, de Bordeaux à Nice en passant par Toulouse, Montpellier et Marseille, et profitez de nos informations, conseils, suggestions et bons plans.

Abonnez-vous à la Newsletter de FlyAndGo. C’est gratuit et votre adresse e‑mail ne sera pas communiquée à des tiers.

  • Suggestions de voyages
  • Nouveautés des compagnies aériennes
  • Conseils d’experts du tourisme
  • Coups de cœur de personnalités
  • Bonnes adresses
En cochant cette case, j’accepte de recevoir la Newsletter de FlyAndGo par voie électronique.

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription figurant sur chacune de nos Newsletters ou en nous contactant à l’adresse : contact@flyandgo.fr

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité

All rights reserved © FlyAndGo 2015 - 2021

Merci de vous être inscrit à la Newsletter de FlyAndGo.

Pour le respect de la vie privée de nos lecteurs, l’inscription se fait en deux étapes.

Vous allez recevoir dans quelques instants un message à l’adresse que vous nous avez indiqué.

Pour valider votre abonnement à notre Newsletter, cliquez sur le lien contenu dans ce message, afin de confirmer votre adresse électronique.

Si vous ne recevez pas ce message, merci de vérifier le contenu du dossier "Courrier indésirable" ou "SPAM" de votre logiciel de courrier électronique.

Cordialement

L’équipe FlyAndGo