Skip to main content

Idée week-end Pyrénées béarnaises : un grand bol d’air en vallée d’Aspe

Vallee Aspe Lescun

En cette fin d’hiver, on part pour une escapade en vallée d’Aspe, dans le Haut Béarn. À deux heures de route de la Côte basque, la vallée s’engouffre jusqu’au col du Somport, à la frontière espagnole. On y pratique des activités nature, comme de rafraîchissantes randonnées en raquette à neige, et l’exploration de villages traditionnels où le pastoralisme reste bien vivant.

Escale pittoresque en gare de Bedous

Vallee Aspe gare Bedous

En arrivant à Bedous, au cœur de la Vallée d’Aspe, à 405 mètres d’altitude, le séjour commence à l’hôtel 3* Transhumance & Cie, installé dans l’ancienne gare bâtie en 1914 et qui, de 1928 à 1970, vit passer les trains qui reliaient Pau à la gare internationale de Canfranc, côté aragonais. En 2016, la ligne a repris du service entre Pau et la petite gare de montagne, qui marque le terminus. En attendant la réouverture du tronçon Bedous-Canfranc à l’horizon 2025.

Vallee Aspe transhumance guichet

Fermée pendant plus de 40 ans à la suite d’un déraillement de train, la gare de Bedous (photo ci-dessus) a eu sa deuxième chance en 2019, grâce à Edith et Fabrice, un couple de jeunes quarantenaires du village qui l’ont transformée en hôtel-restaurant. Une réussite ! « La Transhumance » est une invitation au voyage dans un cadre vintage et soigné, aux prestations de qualité, avec vue sur les montagnes et… sur la voie ferrée !

Durant ces vacances de février, l’hôtel (8 chambres au total) ne désemplit pas. Avec les mesures sanitaires actuelles, précisons que les repas se prennent dans les chambres. Justement, côté saveurs, on y savoure une cuisine de montagne, au feu de bois, la signature du gérant et cuisinier Fabrice Dubucq : « On propose un voyage gastronomique, qui reflète l’identité béarnaise, rude et chaleureuse. On cuisine ici la garbure, la poule au pot, les viandes grillées, et même une tartiflette au brebis de la vallée ». L’hôtel-restaurant emploie 12 personnes en haute saison, et a su fidéliser une clientèle régionale malgré la crise sanitaire. Compter 16 € pour un repas et 55 à 65 € pour une nuit.

Vallee Aspe transhumance vintage

En raquettes sur la frontière au cœur du Parc

A quelques 20 minutes de route plein sud, on passe du vert au blanc. Les sommets apparaissent enfin, enneigés, à la station du Somport, de 1600 à 1750 m, spécialisée dans le ski nordique (ski de fond). « Ici nous sommes au cœur du Parc national ; de nombreuses espèces animales sont protégées, comme le coq de bruyère, et le gypaète barbu » détaille Bruno Guitton, responsable de la station. Ici on vient de France et d’Espagne au Somport (situé à cheval sur la frontière), « Mais on a perdu 80 % de notre clientèle, les Espagnols du nord Aragon ». Avec le changement climatique et la crise sanitaire, la petite station réfléchit à de nouvelles activités nature, davantage tournées vers la découverte du milieu naturel, et accessibles toute l’année.

Vallee Aspe raquettes Somport

Une voie de passage historique

Avec Éric Corno, guide de montagne, on chausse les raquettes, pour parcourir en petit groupe des circuits de 5 à 10 km. « Nous sommes sur la frontière, les bornes numérotées nous le rappellent ». Au fil de la randonnée, les montagnes s’imposent et offrent un panorama superbe sur l’Aragon, du Pic d’Arlet à la Sierra de Bernera. Le domaine skiable de Candanchu nous fait face avec ses larges pistes et couloirs skiables à 45 degrés. « Mais bien avant, c’était une voie romaine importante vers l’Espagne, puis une étape pour les pèlerins de Compostelle au Moyen-âge » rappelle Eric.

À la découverte des villages

Le lendemain, le vent du sud a décidé de s’intensifier, mais il ne freinera pas notre envie de découvrir les villages clairsemés dans la vallée, comme Aydius, perché au dessus de Bedous, et ses maisons traditionnelles en pierre ornées de fours à pain en saillie.

Pour finir en beauté, à 900 m d’altitude, le charmant village de Lescun séduit par ses petites maisons de pierre aux toits d’ardoise. On appréciera la randonnée du Belvédère et son panorama sur l’un des plus beaux cirques d’Europe. Pour le casse-croûte, l’épicerie du village propose de bons produits régionaux et même du café, à consommer à l’extérieur.

Pas moins de 50 randonnées sont accessibles au cœur des paysages puissants des Pyrénées Béarnaises. Une affaire à suivre, pour le printemps…

Pour en savoir plus : le site officiel de l’Office de tourisme du Haut-Béarn : www.pyrenees-bearnaises.com

Photos © Antoinette Paoli / FlyAndGo

Votre avion pour la vallée d’Aspe

Par la route, Bedous est à 1h10 de l’aéroport de Pau-Pyrénées, 1h35 de l’aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées, 2h de l’aéroport de Biarritz-Pays Basque et 3h de l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour filtrer les commentaires indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

55 Partages
Tweetez
Partagez55
Partagez
Buffer
Print
Contactez nous

Vous avez une question ? Contactez-nous au moyen de ce formulaire ou écrivez-nous à l’adresse : contact@flyandgo.fr

Votre adresse e-mail ne sera pas conservée et servira uniquement à vous répondre. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité

En cochant cette case, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande de contact.
Merci pour votre message. Nous vous recontacterons dès que possible.

L’équipe FlyAndGo

Abonnez vous à notre Newsletter

Envies de voyage ? Avec FlyAndGo, envolez-vous depuis les aéroports du Grand Sud, de Bordeaux à Nice en passant par Toulouse, Montpellier et Marseille, et profitez de nos informations, conseils, suggestions et bons plans.

Abonnez-vous à la Newsletter de FlyAndGo. C’est gratuit et votre adresse e‑mail ne sera pas communiquée à des tiers.

  • Suggestions de voyages
  • Nouveautés des compagnies aériennes
  • Conseils d’experts du tourisme
  • Coups de cœur de personnalités
  • Bonnes adresses
En cochant cette case, j’accepte de recevoir la Newsletter de FlyAndGo par voie électronique.

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription figurant sur chacune de nos Newsletters ou en nous contactant à l’adresse : contact@flyandgo.fr

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité

All rights reserved © FlyAndGo 2015 - 2021

Merci de vous être inscrit à la Newsletter de FlyAndGo.

Pour le respect de la vie privée de nos lecteurs, l’inscription se fait en deux étapes.

Vous allez recevoir dans quelques instants un message à l’adresse que vous nous avez indiqué.

Pour valider votre abonnement à notre Newsletter, cliquez sur le lien contenu dans ce message, afin de confirmer votre adresse électronique.

Si vous ne recevez pas ce message, merci de vérifier le contenu du dossier "Courrier indésirable" ou "SPAM" de votre logiciel de courrier électronique.

Cordialement

L’équipe FlyAndGo