Contact
Vos envies de voyage au départ des aéroports du Grand Sud

Idée week-end : à Gaillac, le vin, la brique et… les lanternes chinoises

Gaillac abbatiale et Tarn

Jusqu’au 31 janvier, Gaillac accueille le Festival des lanternes. C’est la première fois que ces féeries de Chine débarquent en Europe. Une occasion supplémentaire pour visiter la cité tarnaise qui vient de décrocher le label « Ville d’art et d’histoire ».

Les lanternes chinoises ont envahi le Parc de Foucaud avec chaque soir, de 18h à 23h, tout un monde féerique de pagodes, temples, forêts de pandas et fleurs de lotus, sans oublier un dragon lumineux de porcelaine de plus de 80 mètres de long !

Gaillac lanternes chinoises

Au programme également de ce Festival des lanternes, la troupe du Sichuan qui se produit à 19h, 20h et 21h : masques peints à la main, capes dorées et gestuelles fascinantes. Le Parc de Foucaud accueille aussi un marché artisanal du Sichuan (et de la petite restauration) tandis que le grand marché de Noël de Gaillac met à l’honneur, jusqu’au 7 janvier sur la place de la Libération, les saveurs du terroir tarnais, l’artisanat d’art, les vignerons de Gaillac et des restaurants éphémères.

Le Tarn, la brique et l’abbatiale

Gaillac abbatiale Saint Michel

Toutes ces animations sont donc un bon prétexte pour découvrir Gaillac. Cité de briques autant que Toulouse, Montauban ou Albi, la ville de Gaillac s’est bâtie sur la rive droite du Tarn, autour de l’abbatiale Saint-Michel (photo ci-dessus). L’église fut consacrée en l’an 972. Gaillac était déjà un lieu de passage routier et fluvial très fréquenté, tant pour le commerce que pour les pèlerins de Saint-Jacques. Le port fluvial de Gaillac fut très prospère jusqu’en 1864, date de l’arrivée du chemin de fer. Tous ces siècles d’histoire nous ont légué, malgré les crues et les guerres de religion, un patrimoine architectural remarquable, à commencer par l’abbatiale avec sa tour, son déambulatoire, ses chapelles rayonnantes, ses chapiteaux médiévaux, ses statues, tableaux et vitraux, son palais abbatial et son jardin.

Gaillac eglise Saint Pierre

Autre édifice religieux à ne pas manquer : l’église Saint-Pierre. Mentionnée dès le Xème siècle, à demi ruinée par les protestants, restaurée à plusieurs reprises, fermée puis réparée dans les années 1970-1980, l’église Saint-Pierre se distingue notamment par son portail (photo ci-dessus) et ses retables.

Les hôtels particuliers, bâtis à partir du XIIIème siècle et jusqu’au XIXème, sont un autre élément du patrimoine gaillacois : hôtels Vayssette, d’Yversen, Fos de Laborde, Lacourtade, de Tonnac…

Gaillac place du Griffoul

On appréciera aussi certaines places typiques, en particulier la place d’Hautpoul et surtout la place du Griffoul (photo ci-dessus) avec sa fontaine, sa halle et sa maison médiévale avec « tour escalier » et « soleillou » sous la toiture.

Faufilez-vous enfin dans les ruelles escarpées du quartier de la Portanelle (entre l’abbaye et le Parc de Foucaud) et profitez d’une petite balade au bord du Tarn, côté rue du Quai (photo ci-dessous).

Gaillac quai Saint Jacques

Gaillac côté musées

Installé dans le château de Foucaud, le musée des beaux-arts offre un panorama des œuvres d’artistes régionaux des XIXème et XXème siècle. Mais il est fermé jusqu’au printemps prochain. Le musée de l’abbaye, dans les sous-sols du palais abbatial (photo ci-dessous), réunit des objets d’art sacré et aussi des objets d’art et de traditions populaires ainsi que des objets compagnonniques. Une galerie est consacrée à la vigne et au vin. Enfin, les amateurs de curiosités passeront par le muséum d’histoire naturelle créé par le docteur Philadelphe Thomas.

Gaillac jardin abbatiale

Bonnes tables et belles bouteilles

On ne peut évidemment pas évoquer Gaillac sans parler du vin AOC qui porte son nom. Le vignoble de Gaillac (le plus vieux de France, dit-on, avec 2 000 ans d’histoire) est une étape incontournable de l’itinéraire culturel européen « Iter Vitis », les chemins de la vigne ». Et plus d’une centaine de vins est réunie à la Maison des vins de Gaillac (photo ci-dessous), implantée dans le cadre prestigieux de l’abbaye Saint-Michel.

Gaillac Maison des vins

Côté bonnes tables, l’offre gaillacoise est tout à fait alléchante. Nous avons retenu en particulier :

  • Au fil des saisons (55, rue Denfert Rochereau ; ouvert 7/7) : la qualité de l’accueil de Michel Orru et son équipe va de pair avec un rapport qualité-prix remarquable, par exemple pour ses menus 3 plats à 17 € et 30 €. À la carte, vous pourrez tester des accords originaux : le filet de canette et sa poire caramélisée avec une sauce Roquefort ou bien le filet de lotte rôti et son jus cidre/violette avec purée de potimarron et épinards ;
  • Chez Germaine (91, rue de la Madeleine ; fermé dimanche, lundi et mardi) : les formules du midi (assiette germaine, assiette gourmande et « tastous » salés) sont complétées à la carte par des spécialités traditionnelles qui revalorisent notamment les abats : gésiers rôtis à l’ail, ris d’agneau persillade, tête de veau sauce gribiche et gras-double à l’albigeoise ;
  • La Table du sommelier (34, place du Griffoul ; fermé dimanche et lundi) : ce restaurant-cave-bistro à vin propose en particulier des menus autour des vins à 33 € avec trois plats et trois vins. Il y a le menu autour des blancs secs, celui autour des rouges, celui autour des vins doux et le dernier autour des vins primeurs.

Le bon plan

Gaillac ville et Tarn

Tarn Réservation Tourisme a élaboré trois formules de séjour en chambre d’hôte dans le Gaillacois et visites autour du festival des lanternes :

  • Lumières à Gaillac, à partir de 118 € pour 2 personnes : nuit avec petit-déjeuner et entrée au festival ;
  • Lumières à Gaillac et découverte du vignoble, à partir de 135 € pour 2 personnes : nuit avec petit-déjeuner, entrée au festival, visite du musée de la vigne, visite et dégustation chez un vigneron et 3 bouteilles de vin ;
  • Gaillac et Castres, à partir de 134 € pour 2 personnes : nuit avec petit-déjeuner, entrée au festival, visite de Castres et de son marché de Noël, dégustation de vin chaud.

Et pour en savoir plus :

Gaillac briques

Votre avion pour Gaillac

Gaillac est à 45 minutes d’autoroute de l’aéroport Toulouse-Blagnac et à 50 minutes de l’aéroport de Castres-Mazamet.

Marseille – Toulouse : avec Hop ! Air France.

Nice – Toulouse : avec easyJet.

Paris-Orly – Castres-Mazamet : avec Hop ! Air France.

Photos Gailac © Christian Guillard / FlyAndGo

Photo Festival des lanternes © DR

Vous aimerez aussi

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
Buffer
Email
FlyAndGo
Contactez nous
Vous avez une question ? Contactez-nous au moyen de ce formulaire ou écrivez-nous à l´adresse : contact@flyandgo.fr
Merci. Nous vous recontacterons dès que possible
ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Envies de voyage ? Avec FlyAndGo.fr, envolez-vous depuis les aéroports du Grand Sud, de Bordeaux à Nice en passant par Toulouse, Montpellier et Marseille, et profitez de nos informations, conseils, suggestions et bons plans.

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire de FlyAndGo.fr. C´est gratuit et votre adresse mail ne sera pas communiquée à des tiers.

  • Suggestions de voyages
  • Nouveautés des compagnies aériennes
  • Conseils d´experts du tourisme
  • Coups de cœur de personnalités
  • Bonnes adresses
All rights reserved © FlyAndGo 2015 - 2017

Merci de vous être inscrit à la Newsletter de FlyAndGo.

Pour le respect de la vie privée de nos lecteurs, l´inscription se fait en deux étapes.

Vous allez recevoir dans quelques instants un message à l´adresse que vous nous avez indiqué.

Pour valider votre abonnement à notre Newsletter, cliquez sur le lien contenu dans ce message, afin de confirmer votre adresse électronique.

Si vous ne recevez pas ce message, merci de vérifier le contenu du dossier "Courrier indésirable" ou "Spam" de votre logiciel de courrier électronique.

Cordialement

L´équipe FlyAndGo