Skip to main content

EasyJet 20 ansAvec 25 routes depuis Toulouse vers de nombreuses villes européennes, 6 nouvelles lignes au printemps prochain, easyJet entend bien rester la seconde compagnie aérienne préférée des toulousains.

Vous venez de fêter les 20 ans de la compagnie, l’âge de raison ?

C’est surtout l’âge de se lancer des défis, d’innover… Si on veut rester la seconde compagnie française, il faut continuer à évoluer dans les vols domestiques. C’est aujourd‘hui notre grande force et notre priorité. On a ouvert 30 nouvelles routes en France cette année.

Toulouse fait partie de vos villes « chouchou », 2 millions de passagers easyJet par an, c’est un bon chiffre ?

Il y a un énorme potentiel à Toulouse, tant en tourisme « business » que loisirs. Le trafic vers Paris est important, c’est pour cette raison que nous avons ajouté un vol tôt le matin pour Paris-Orly. Les infrastructures sont bien pensées, l’aéroport est agréable, on a plaisir à y travailler.

On a tenu aussi à développer nos vols loisirs avec l’ouverture au printemps prochain de lignes vers Berlin, Dubrovnik, Faro, Milan, Mahon et Olbia.

Les régions, c’est assurément le cœur de notre développement.

Si on se débrouille bien, on peut partir avec votre compagnie pour 25 euros l’aller-simple !

Les prix vont parfois du simple au triple, quels conseils donnez-vous pour obtenir le prix le plus bas ?

Les Britanniques l’ont bien compris, ils ont cette culture de « l’early booking », c’est à dire que dès que vous voyez que les vols sont ouverts, vous vous précipitez sur le site easyJet et vous réservez ! Mieux vaut éviter les périodes de fêtes ou de vacances, ce sont les plus demandées, donc les plus chères.

Comment faîtes-vous pour afficher des tarifs aussi bas ?

On optimise les performances de nos appareils. Notre flotte est moderne et on innove constamment pour trouver le moyen de faire des économies et de consommer moins de carburant. Au sol, on joue aussi la carte de l’efficacité, nos appareils ne restent pas plus de 36 minutes sur le tarmac.

Photo © Tim Anderson

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour filtrer les commentaires indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Buffer
Print