Skip to main content

Ryanair B737 appproche

« Alors que les campagnes vaccinales se poursuivent, le trafic aérien devrait grimper en flèche cet été ». C’est ce que professe Dara Brady, le directeur Marketing & Digital de Ryanair (portrait ci-dessous). La low-cost irlandaise estime que les prochaines semaines seront encore très difficiles pour le transport aérien mais elle se déclare résolument optimiste pour juillet, août et septembre. D’où un programme très ambitieux pour cet été 2021, notamment au départ de 3 aéroports de notre Grand Sud : Bordeaux (33 destinations), Marseille (50 destinations) et Toulouse (18 destinations).

Ryanair Dara Brady

Ryanair est la première compagnie aérienne en Europe (la n°3 en France) avec plus de 2 000 lignes entre 240 aéroports de 40 pays (Europe et aussi Maroc, Turquie, Israël, Jordanie, Ukraine…). La low-cost vise les 200 millions de passagers à l’horizon 2026 avec une flotte qui atteindra alors les 600 appareils. Elle a 210 Boeing en commande, des nouveaux B737 MAX 200 (renommés B737-8200 chez Ryanair), qui offrent 4 % de sièges supplémentaires tout en consommant 16 % de carburant en moins et en réduisant de 40 % les nuisances sonores au décollage et à l’atterrissage. Ryanair se présente ainsi comme la compagnie la moins polluante par passager, grâce aussi au taux de remplissage record de ses avions. « De plus, nous sommes la compagnie la plus ponctuelle en Europe avec 96 % de vols à l’heure » fait remarquer Jason McGuinness, le directeur commercial de Ryanair, qui souligne la solidité financière de la compagnie pour traverser la crise actuelle. Côté tarifs, « nous avons les prix les plus bas d’Europe, nous sommes jusqu’à deux à trois fois moins chers que nos compétiteurs » nous précise Julien Tranchant, le manager Marketing France, Benelux et Maroc de Ryanair. Il estime que, par rapport à Ryanair, les tarifs d’easyJet sont 59 % plus chers, ceux de Lufthansa 381 % plus chers et ceux d’Air France-KLM 476 % plus chers !

Ryanair PNC covid

Face à la pandémie de Covid-19, Ryanair a bien sûr renforcé ses mesures de sécurité et développé un volet sanitaire dans son nouveau portefeuille digital de voyage. La compagnie offre aussi gratuitement la possibilité de changer sa réservation à deux reprises jusqu’à fin octobre.

33 destinations au départ de Bordeaux

Agadir promenade

Au départ de Bordeaux, Ryanair lancera 3 nouvelles lignes début juillet avec 2 vols par semaine : Agadir (photo ci-dessus), Minorque et Figari. Elles s’ajouteront aux 30 autres destinations proposées par la low-cost irlandaise : Alicante, Bari, Bologne, Bruxelles-Charleroi, Budapest, Cork, Cracovie, Dublin, Edimbourg, Faro, Fès, Lille, Lisbonne, Londres-Stansted, Malaga, Manchester, Marrakech, Marseille, Milan, Mykonos, Naples, Palerme, Palma de Majorque, Porto, Prague, Rome, Séville, Tanger, Valence et Venise.

Quatrième compagnie l’an dernier à Bordeaux, Ryanair devrait se hisser au moins au troisième rang cette année selon les prévisions de Jean-Luc Poiroux, le directeur du développement de l’aéroport. Il souligne l’offre record de 33 destinations et la croissance de 4 % du nombre de sièges par rapport à l’été 2019. Il rappelle aussi la « régularité exemplaire » de Ryanair : face à la crise pandémique, c’est la compagnie qui a maintenu le plus grand pourcentage de vols.

50 destinations au départ de Marseille

Alghero

L’aéroport de Marseille constitue la plus importante base de Ryanair en France et elle va encore se renforcer cet été avec l’arrivée d’un 4ème Boeing et l’ouverture de 8 nouvelles destinations : Paris-Beauvais (2 vols par semaine à partir de juillet), Alghero (photo ci-dessus), Bari, Corfou, Minorque, Rhodes, Tétouan et Essaouira. Ryanair va aussi rétablir 14 lignes qui avaient été suspendues l’été dernier. Au total, Ryanair reliera Marseille Provence à 50 destinations. En vedette : des destinations vacances comme La Canée ou Faro, des grandes villes ensoleillées comme Rabat ou Séville, et aussi des métropoles régionales comme Bordeaux ou Nantes.

Commentaire de Julien Boulay, directeur Commercial & Marketing de l’aéroport : « Nous sommes très heureux que Ryanair renforce sa présence à l’aéroport Marseille Provence. Cela témoigne de la confiance de Ryanair dans le potentiel de développement et l’attractivité de l’aéroport et de son territoire. Cela permettra aux Provençaux de redécouvrir le goût du voyage et à notre destination Provence d’accueillir de nouveau des touristes étrangers ».

18 destinations au départ de Toulouse

Figari plage

Pour la réouverture de sa base toulousaine (fermée durant tout l’hiver), Ryanair proposera cet été 18 destinations dont 3 nouveautés avec 2 vols par semaine dès juillet : Figari (photo ci-dessus), Minorque et Marrakech. Les 15 autres destinations Ryanair au départ de Toulouse : Alicante, Bruxelles-Charleroi, Budapest, Dublin, Edimbourg, Fès, Lisbonne, Londres-Stansted, Malte, Naples, Oujda, Palerme, Palma de Majorque, Porto et Séville.

Commentaire de Philippe Crébassa, président du directoire de la société Aéroport Toulouse-Blagnac : « Le retour de Ryanair avec un avion basé à Toulouse contribue à restaurer la connectivité de notre plateforme. En proposant 18 lignes dont la majorité sur l’Europe et les destinations balnéaires, Ryanair invite les Occitans à renouer avec le voyage cet été et permet à notre région de retrouver son attractivité pour les touristes français et étrangers ».

www.ryanair.com

Photos © Ryanair et Christian Guillard (Agadir), Jon JnGall (Alghero) et Figari.fr (Figari)

Vous avez aimé ? Réagissez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

Ce site utilise Akismet pour filtrer les commentaires indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

14 Partages
Tweetez
Partagez14
Partagez
Buffer
Print